Centre Djenandoum Naasson

Centre Djenandoum Naasson

Prise en charge des nourrissons exposés au VIH, des enfants et adolescents infectés et affectés par le VIH 

 

LE TCHAD

Carte_tchad
Données épidémiologiques
Prévalence VIH adultes (15-49 ans) : 2,5 %
Nb de femmes enceintes séropositives : 12 000
% de femmes enceintes séropositives recevant un TARV prophylactique PTME : 14 %
% d’enfants exposés au VIH ayant accès au TARV prophylactique : 13 %
% d’enfants exposés au VIH ayant accès au diagnostic précoce avant 2 mois : 4 %
Nb d’enfants vivant avec le VIH (0-14 ans) : 34 000
Nb d’enfants ayant besoin d’un TARV : 20 000
% d’enfants recevant un TARV : 29 %
Nb d’adolescents vivant avec le VIH (10-19 ans) : 15 000
% d’adolescents parmi les PVVIH : 7 %
Sources : (UNICEF, Children and AIDS Stocktaking Report, 2013) et ONUSIDA 2013.

 

PRÉSENTATION DE L’ASSOCIATION

Le centre communautaire de prise en charge des patients vivant avec le VIH, le Centre Djénandoum Naasson (CDN) de Moundou a été créé en 2005 par l’ONG française Initiative Développement (ID), dans le cadre du jumelage entre les villes de Moundou et de Poitiers. Après trois ans d’existence, ID a transféré la gestion de ce centre à une association de droit tchadien, l’Association Djenandoum Naasson (ADN) créée le 24 octobre 2008 à Moundou.

L’ADN lutte contre les préjugés et stigmatisations liés au VIH, pour les droits fondamentaux et l’accessibilité à des soins et services de qualité en matière de prise en charge globale. En juillet 2013, l’ADN est reconnue comme une ONG nationale et répertoriée sur la liste des ONG opérant au TCHAD.

Le CDN est un centre de référence de prise en charge des enfants vivant avec le VIH. Il propose des informations sur le VIH/sida, un accompagnement au dépistage, des consultations médicales aux patients vivant avec le VIH et aux membres de leur famille, les soins et traitements des infections opportunistes, le traitement par ARV, un appui nutritionnel, un soutien psychosocial, un appui à la scolarité des enfants et adolescents suivis ainsi que des intermédiations familiales. Depuis 2014, un accent particulier est mis sur les consultations prénatales, le dépistage de la fratrie et le planning familial. Le CDN dispose d’une structure spécifique aux enfants et adolescents, le Club Ado, qui propose des activités socioéducatives adaptées aux enfants/adolescents.

La file active au 1er semestre 2015 est de 1 641 patients infectés dont 146 enfants et adolescents ( 1 392 dont 101 enfants et adolescents sont sous ARV).

 

PROJET 2016-2017 SOUTENU PAR GRANDIR

Prise en charge des nourrissons exposés au VIH, des enfants et adolescents infectés et affectés par le VIH

Le projet contribue à :

- améliorer la PTME : CPN par une sage-femme,  groupes de parole pour les couples mère-enfant ;

- améliorer l’accessibilité des services SSR aux femmes et adolescent(e)s (prévention, dépistage IST, hépatites B et C, vaccination contre les hépatites B et C, consultations psychosociales, planification familiale, consultations prénatales, référencement, intrants) ;

- offrir une prise en charge médicale et psychosociale aux enfants permettant de limiter les perdus de vus et favoriser une bonne observance (consultations médicales, visites à domicile, activités éducatives et culturelles, appui à la scolarité, annonce du statut avec les parents, dépistage des fratries);

- améliorer la prise en charge nutritionnelle des enfants infectés et de statut inconnu (suivi, protocoles de prise en charge, fonds social, ateliers culinaires pour les couples mère-enfant) ;

- renforcer le tutorat scolaire.

 

215 enfants infectés par le VIH, 190 enfants de statut inconnu et 150 mères allaitantes sont bénéficiaires.

 

 

CONTACT

Centre Djenandoum NaassonASSOCIATION DJENANDOUM NAASSON
M. Modobe Kari
Tel. : 00 235 66 29 85 61 / 00 235 66 29 85 61
E-mail : modndeto@yahoo.fr
Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=Akhy-QwuRSg