Recommandations OMS

  • En appui au « Plan mondial pour éliminer les nouvelles infections à VIH chez les enfants à l’horizon 2015 et maintenir leurs mères en vie », ce cadre stratégique propose une orientation pour la prévention des infections à VIH et des grossesses non désirées - toutes deux des stratégies essentielles pour l’amélioration de la santé maternelle et infantile et l’élimination de nouvelles infections à VIH pédiatriques.

    Ce cadre pourrait être utilisé en conjonction avec d’autres orientations associées qui couvrent ensemble les quatre volets de l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Ce document met l’accent sur le renforcement des politiques et des programmes axé sur les droits au sein des services de santé et de la communauté pour :

    Volet 1 : La prévention primaire du VIH chez les femmes en âge de procréer (avec un accent particulier sur les femmes enceintes et celles qui allaitent).

    Volet 2 : La prévention des grossesses non désirées chez les femmes vivant avec le VIH (dans le cadre de la santé sexuelle et reproductive (SSR) axée sur les droits des personnes vivant avec le VIH 5PVVIH).

    Les Volets 1 et 2, conjointement avec l’alimentation plus sûre des bébés (Volet 3) et le traitement (Volets 3 et 4), sont essentiels pour l’amélioration de la vie des femmes et des enfants et l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l‘enfant (eTME).

    Par l'équipe de travail inter-institutions sur la prévention et le traitement de l’infection à VIH chez les femmes enceintes, les mères et leurs enfants (UNFPA, OMS….)

    consulter l'article...
  • L'OMS publie une note technique fournissant un aperçu des méthodes pour évaluer l'innocuité des médicaments antirétroviraux utilisés au cours de la grossesse et de l'allaitement dans le cadre des programmes de prévention de la transmission mère enfant du VIH.

    consulter l'article...
  • En juin 2013, l'OMS publiait ses nouvelles lignes directrices combinées sur l’utilisation des antirétroviraux pour le traitement et la prévention de l’infection à VIH. Ce document en est un résumé. Ces recommandations répondent aux nouvelles données scientifiques et aux pratiques ayant vu le jour depuis 2010 et apportent des orientations sur l’utilisation des antirétroviraux tout au long du continuum de soins.

    consulter l'article...
  • Les adolescents (10-19 ans) et les jeunes (20-24 ans) continuent d’être vulnérables, socialement et économiquement, à l’infection à VIH. C’est particulièrement vrai pour les adolescents – en particulier les filles – qui vivent dans des contextes d’épidémie généralisée de VIH ou qui appartiennent aux populations les plus exposées au VIH.
    En 2012, il y avait environ 2,1 millions d’adolescents vivant avec le VIH. Environ un septième de toutes les nouvelles infections à VIH se produisent pendant l’adolescence.
    Ces directives de l’OMS fournissent des recommandations spécifiques et des suggestions d’experts sur les priorités, la planification et la fourniture de services de dépistage du VIH, de conseil, de traitement et de soins pour les adolescents.

    consulter l'article...
  • Ce guide présente les principes et recommandations de l'OMS, qui, pour la première fois, préconise en matière d'alimentation du nourrisson dans le contexte du VIH, la prise d'ARV aux mères séropositives ou à leurs enfants durant l'allaitement maternel pour prévenir la transmission du VIH.

    consulter l'article...