Santé de la reproduction

  • Cette enquête sur les déterminants socio-culturels (DSC) de la transmission du VIH chez les jeunes entre 10 à 24 ans, a pour but de contribuer à l’efficacité des interventions de lutte contre le VIH/sida financées par le Fonds Mondial à Kinshasa et au Nord Kivu (RDC).

    Son objectif était de connaître les spécificités de cette transmission dans différentes régions de la République Démocratique du Congo, et de proposer, à partir de ces résultats, des recommandations afin d’ajuster et adapter le programme de Médecins du Monde.

    L’enquête a permis d’étudier les déterminants socio-culturels de la transmission du VIH/sida chez les jeunes à 3 niveaux :
    - au niveau du cadre institutionnel (conception des politiques et stratégies) ;
    - au niveau de la mise en œuvre des interventions par les acteurs étatiques et associatifs (contextes sociaux de formation des connaissances des jeunes sur le VIH/sida) ;
    - et enfin au niveau des comportements sexuels à risque des jeunes.

    consulter l'article...

  • consulter l'article...
  • En appui au « Plan mondial pour éliminer les nouvelles infections à VIH chez les enfants à l’horizon 2015 et maintenir leurs mères en vie », ce cadre stratégique propose une orientation pour la prévention des infections à VIH et des grossesses non désirées - toutes deux des stratégies essentielles pour l’amélioration de la santé maternelle et infantile et l’élimination de nouvelles infections à VIH pédiatriques.

    Ce cadre pourrait être utilisé en conjonction avec d’autres orientations associées qui couvrent ensemble les quatre volets de l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Ce document met l’accent sur le renforcement des politiques et des programmes axé sur les droits au sein des services de santé et de la communauté pour :

    Volet 1 : La prévention primaire du VIH chez les femmes en âge de procréer (avec un accent particulier sur les femmes enceintes et celles qui allaitent).

    Volet 2 : La prévention des grossesses non désirées chez les femmes vivant avec le VIH (dans le cadre de la santé sexuelle et reproductive (SSR) axée sur les droits des personnes vivant avec le VIH 5PVVIH).

    Les Volets 1 et 2, conjointement avec l’alimentation plus sûre des bébés (Volet 3) et le traitement (Volets 3 et 4), sont essentiels pour l’amélioration de la vie des femmes et des enfants et l’élimination de la transmission du VIH de la mère à l‘enfant (eTME).

    Par l'équipe de travail inter-institutions sur la prévention et le traitement de l’infection à VIH chez les femmes enceintes, les mères et leurs enfants (UNFPA, OMS….)

    consulter l'article...
  • Dans leurs documents d’orientation Prévention de la Transmission Mère-Enfant (PTME), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) invitent à une riposte globale centrée sur les femmes et adaptée à la réalité de leur vie. Dans le cadre d’une approche centrée sur les femmes, l’implication des hommes a été identifiée comme un domaine d’intervention prioritaire, son impact sur les différentes composantes des programmes de prévention de la transmission mère-enfant (PTME) ayant été largement démontré.

    Une revue approfondie de la littérature de santé publique a été menée pour évaluer le niveau actuel et la nature exacte de l’implication des hommes et pour identifier les opportunités de faire évoluer de manière constructive leur engagement dans la PTME.

    consulter l'article...
  • Cet outil a été élaboré par l'IPPF, l'UNFPA, l'OMS, l'ONUSIDA, GNP+, l'ICW et Young Positives.

    L'objectif de cet outil adaptable est d'évaluer les liens bidirectionnels entre le VIH et la SSR aux niveaux des politiques, des systèmes et de la prestation de services. Il a aussi pour but de détecter les lacunes et, en fin de compte, de contribuer à l'élaboration de plans d'action spécifiques aux pays en vue de former et de renforcer ces liens. bien que cet outils soit essentiellement axé sur le secteur de la santé, rien n'empêche de l'adapter pour couvrir d'autres secteurs (éducation, services sociaux et travail).

    Cet outil est divisé en 3 parties : la politique; les systèmes; la prestation de services.

    Les résultats de l'outil d'évaluation des besoins présentent un intérêt particulier pour les décideurs, les directeurs de programmes, les prestataires de services, les clients, les bailleurs de fonds et les partenaires dans le domaine de la santé.

    consulter l'article...